Formation initiale en symptothermie + livres inclus, sans suivi : formule « Tremplin »

199,00

Une formation individuelle complète en symptothermie avec livres, sans suivi. C’est l’idéal si vous désirez d’abord prendre le temps de comprendre toutes les règles de la méthode avant de vous lancer, et/ou si vous avez un formateur affilié proche de votre domicile : qui pourra réaliser votre suivi.

Catégorie :

Formule "Tremplin" : formation initiale, sans suivi inclus

Une formation individuelle complète en symptothermie avec livres, sans suivi. C’est l’idéal si vous désirez d'abord prendre le temps de comprendre toutes les règles de la méthode avant de vous lancer, et/ou si vous avez un formateur affilié proche de votre domicile : qui pourra réaliser votre suivi.

Cette formule est exactement la même que proposée en salle jusqu'à maintenant : avec pour but de vous expliquer les règles d'analyse de cycle quel que soit votre cas particulier, répondre à toutes vos questions, vous transmettre les livrets de formation et vous orienter ensuite chez un formateur affilié au plus près de chez vous : pour vos retours de courbes et votre soutien personnalisé, à la pratique.

Cette formule comprend :

  • votre formation complète et individualisée : 2h30 par téléphone
  •  vos 2 livres de cours Guides du débutant (postés à votre domicile)
  • plusieurs modèles de courbes vierges à remplir

Infos pratiques :

Calendrier : toute l'année, à la demande.

Durée : 2h30.

Lieu : distanciel : par téléphone, appli ou logiciel de vidéo conférence.

Pré-requis : aucun.

Public(s) : débutants.

Objectif de la formation : une formation individuelle complète en symptothermie avec livres, sans suivi.

Moyens mis en œuvre : formation personnalisée par téléphone ou visio + livres de cours.

Votre formatrice : En savoir +

Programme détaillé de la formation : Avec moi, pour rappel, seuls sont attendus, par le débutant :

1/L’examen de la température corporelle (au réveil). Car la température nous montre le « moment », de votre ovulation, avec certitude. En effet, la température corporelle au réveil d’une femme : monte dès que l’ovocyte produit une hormone nouvelle : la progestérone : et cela se passe juste avant, pendant, ou après, l’ovulation réussie. Ce qui nous intéresse ici, est que cette progestérone a un effet hyper thermique : aussi dès que l’ovulation est imminente, ou passée : la température corporelle de la femme monte, et reste haute et stable, jusqu’aux règles prochaines.

Pour prouver l’ovulation réussie par l’examen de la température, en France, on propose donc de réaliser une courbe des températures, et de suivre la conception de Vollmann (1947), un gynécologue suisse, qui propose pour prouver l’ovulation : de tracer une « ligne haute» des températures à atteindre. C’est-à-dire un Niveau Moyen Haut (NMH) à atteindre, vis-à-vis, d’un Niveau Moyen Bas (NMB) : qui lui, est la moyenne des températures basses, avant qu’elles n’aient monté. Vollmann exige trois lectures plus élevées, que la température “moyenne” basse des points précédent la montée, pour valider l’ovulation comme étant réussie et passée, et fermer, une fenêtre de fertilité.

A noter : pourquoi la formation est nécessaire : On apprend généralement que l’ovulation réussie = se passe soit lors du dernier point bas de température, soit lors du 1er point haut de température haut et stable. Cela nous donne une règle pour l’auto observation des indicateurs : qui est fiable. Mais des études ont montré que l’ovulation peut se dérouler de façon plus «différée», dans l’ovaire :

L’ovulation peut avoir lieu jusqu’à 4 jours avant le 1er point haut de température = la température met donc 4 jours à monter, après l’ovulation réussie !

L’ovulation peut avoir lieu, sur le 2eme point haut de température = la température monte alors : la veille, de l’ovulation réussie.

C’est pourquoi vous faire former est hautement recommandé, si vous désirez tout comprendre et pratiquer en prudence maximale.

L’examen de température nous montre aussi la qualité de votre plateau haut post ovulatoire, lié à la progestérone : un plateau bien utile à analyser lorsque l’on souhaite une grossesse, car s’il est trop court, il peut être signe d’infertilité.

2/L’examen de la glaire fertile (pas celle du matin : celle de l’après midi et du soir). Avec moi vous apprendrez à reconnaître et à savoir noter votre qualité de glaire « la plus fertile de la journée », puis jour après jour, quel est le crescendo de qualité fertile rencontré.

En effet, une glaire qui évolue jour après jour, vers une plus grande qualité fertile, vous montre l’étendue de votre fenêtre de fertilité. C’est-à-dire, toute l’étendue de la période, avant et après l’ovulation réussie : où vous pouvez tomber enceinte. C’est une période qui dépasse de loin, le jour de l’ovulation, et qui se situe « tout autour » : elle dure environ 9 jours, et parfois plus.

Pour une bonne analyse de sa fertilité, la glaire est donc un indicateur INDISPENSABLE. A TOUJOURS combiner avec l’indicateur, de température.

La glaire cervicale fertile, nous montre aussi la santé de vos oestrogènes et comment l’ovulation se prépare dans votre corps : en une ou en plusieurs montées d’œstrogènes, et de quelle qualité, est cette montée.

Elle nous montre aussi, quand dans le cycle, l’ovulation s’est bien déroulée, et que vous devenez infertile naturellement, avec certitude, car l’ovule n’est plus en présence (s’il n’a pas été fécondé, il est réabsorbé dans la trompe, en 24 à 48 heures).

Vous dessinerez chaque jour la glaire vue et là qualifierez avec vos mots, comme indiqué dans vos livres de formation. La glaire fertile se verra au mieux le soir à la vulve, avant la toilette intime, en vous allongeant au calme avec un petit miroir et en prélevant la glaire à la vulve. Il est aussi possible de la voir aux toilettes à l’essuyage avant ou après avoir uriné.

Nous cherchons donc d’abord toujours : les jours où votre glaire DEVIENT fertile, en terme de qualité (et non de quantité) : on recherchera le moment où la glaire passe du blanc pâteux sec et non étirable (cassante) , comme de la colle Cléopatre (pateux sec blanc) => à un aspect mouillé blanc, crémeux, nuageux, opalescent, comme du Yaourt (pateux mouillé). Avec le passage de SEC à NON SEC, une glaire devient déjà semi-fertile, et c’est déjà la 1ere étape qui nous intéresse.

Puis elle évolue en quelques jours, vers la fertilité maximale : illustrée ci dessus par la fameuse Glaire « BLANC d’ŒUF CRU » = transparente comme de l’eau ! Cette glaire là est très fertile, et est mouillée, fluide et glissante, s’étirant sur plusieurs centimètres sans casser, comme un fil, sur une quenouille. Trouver cette belle glaire là, et son véritable et UNIQUE PIC MAXIMAL en qualité (le PEAK), avant le retour vers des jours secs suivis et sans glaire = sera la 2e étape, de notre analyse. Car ce PEAK précède ou accompagne toujours, l’ovulation réussie …

A Noter : pourquoi la formation est nécessaire : car chaque femme a un profil spécifique de glaire ! Aussi reconnaître le maxima fertile unique de sa propre glaire, et la qualité UNIQUE de son propre PEAK : s’apprend, en symptothermie ! Et il faut aussi différencier les « faux départs de glaire fertile » (ceux n’aboutissant pas à une ovulation réussie), du seul et unique VRAI départ de glaire fertile, celui qui se termine par un vrai beau PEAK, et a bien abouti, à une ovulation, réussie !

Pour le savoir, il faut analyser en corrélation glaire et température, et cela s’apprend. On parle de combiner, les bio indicateurs, ou de combiner, les « indices ».

3/ L’examen de TOUS vos signaux complémentaires, de vos présences hormonales : avec moi, vous noterez toujours au jour le jour : votre moral de la journée, mais aussi toutes vos sensations mentales et physiques (dans le ventre, dans les seins …). Simplement pour mieux comprendre votre cycle.

Car rappelez vous que si la glaire fertile est là, et que l’ovulation est imminente : c’est parce que vous avec des œstrogènes dominants dans le sang.

Et inversement, si vous avez déjà ovulé, la température monte, car maintenant, vous avez de la progestérone dominante, dans le sang.

Ce sont les 2 hormones produites par vos ovaires, et ce sont elles qui produisent vos signaux de fertilité lisibles, glaire et température. Mais elles ne produisent, pas que ces signaux là !

Aussi, je vous propose de noter : tous les autres signaux complémentaires que vous envoient ces hormones !

Les oestrogènes DOMINANTS du pré-ovulatoire : sont connus lorsqu’ils arrivent : pour provoquer la fertilité, l’arrivée et la croissance de la glaire cervicale, mais aussi une humeur joyeuse et généralement une montée de dynamisme, d’émancipation, et de créativité. Plus de désir sexuel aussi. Des seins très petits et très souples.

La progestérone DOMINANTE du post ovulatoire, quant à elle : « pose » l’humeur, et détend. On est plus lucides, moins électriques, et on a un meilleur sommeil, en post ovulatoire. On a des seins plus gros, et qui peuvent « picoter », une peau pouvant connaître un excès de sébum, etc …

En formation, on verra comment noter tous les signaux complémentaires de nos présences hormonales. Les tiraillements dans la poitrine, dans le dos ou le ventre, les moments de sorties cutanées …

Si vous prenez la formule de Formation « Autodidacte », sans le SUIVI, on s’arrête là !

Si vous avez pris l’une des 2 formules de Formation AVEC SUIVI : on reste ensemble de 1 à 6 mois : pour que je corrige et interprète, ce que vous avec VU et noté !

Évaluation de la formation :

A chaud : vos impressions, vos avis et expressions libres.

1 mois après : vous recevrez un QCM pour valider vos acquis.

Avis

Il n’y a pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “Formation initiale en symptothermie + livres inclus, sans suivi : formule « Tremplin »”

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.